Fallen series

Fallen est un ensemble de 4 sculptures en pierre taillée. 

Une interface, une souris, un assistant personnel, un téléphone mobile.

Elles sont les effigies surdimensionnées d’artefacts technologiques obsolètes ayant été en leur temps des innovations désirables. Inscrites dans la durabilité de la pierre, la mémoire de leur forme perdure, mise en tension avec le court écart temporel entre leur date de mise en service et de leur disparition du marché.  Depuis leur création elles ont vécu en extérieur. La nature s’y est développée, les a marquées, entamées, patinées. A l’image des statues de dieux anciens et oubliés dans les jungles d’Indonésie ou du Cambodge présentes dans l’imaginaire collectif, elles sont brisées, recouvertes de mousse, portent les traces de l’épreuve d’un temps passé à l’écart. 

Disséminées un espace extérieur, un jardin, un parc présentant des espaces non paysagés, permettant à la nature de poursuivre son interaction avec les pierres, elles sont comme abandonnées là.

Fallen #1

L’ensemble se compose d’une première série de trois sculptures témoignant de ruptures dans l’histoire du design d’interaction, et de la démarche d’Apple pour intégrer le design dans la conception de ses objets techniques, qui a été une des clefs de son succès.

1 – L’interface graphique (GUI)

1984-1997 System 0.0 to System 7 (Mac OS 7)

Est un bas-relief fracturé figurant l’interface graphique utilisateur du système d’exploitation classique d’Apple, présent sur les premiers macs compacts de 1984 et jusqu’à 1997. L’OS classic d’Apple à été déterminant dans l’adoption de paradigmes du design des interfaces graphiques utilisateur encore en cours aujourd’hui. Il a popularisé et inscrit dans le vocabulaire des interfaces les métaphores du bureau, des dossiers, des fichiers, de la poubelle etc.

2 – L’interface physique

1992-1998 Apple Desktop Bus Mouse II (M2706)

Est une sculpture représentant la célèbre souris Apple arrondie, première sur le marché à présenter une forme déterminée par la main humaine. En effet, sa forme courbe et rebondie se loge naturellement au creux de la paume et rend son usage évident. Elle est la première souris à fonctionner grâce à la connectique ADB ( Apple Desktop Bus ) ancêtre de l’USB, inventé par Steve Wozniak.

3 – l’interface mobile

1993-1998 Apple Newton MessagePad

Est une sculpture représentant l’assistant personnel (PDA) développé par Apple dans les années 90. Cet objet fut un échec commercial pour la firme, mais il préfigure de toute évidence l’ipad et l’iphone à venir. Il était doté d’un écran tactile, de fonctionnalités de messagerie, son OS, Newton OS, était un dérivé de MAC OS comme l’iOS des appareils mobiles d’aujourd’hui.

1984-1997 System 0.0 to System 7 (Mac OS 7)

1992-1998 Apple Desktop Bus Mouse II (M2706)

1993-1998 Apple Newton MessagePad

Fallen #2

1996 – Alcatel HD1 One Touch

Est une sculpture à l’effigie du téléphone Alcatel One touch, machine phare vendue dans les premiers packs grand public OLA avec des forfaits accessibles par la filiale de France telecom, Itineris. Ce téléphone, dont le design est en rupture avec les appareils mobiles de la génération précédente présente une forme attrayante et rassurante. La téléphonie mobile en France devient avec le One Touch “fun” et simple. L’objet technique se fait désirer et devient un vecteur de l’adoption de la technologie et de ses usages. Le concept du pack, intégrant le terminal, et son bouquet de services immédiatement utilisables, a démocratisé en France l’accès à la téléphonie mobile, créant ainsi les conditions du développement d’un véritable marché de masse.

1996 - Alcatel HD1 One Touch